Missions santé

A partir de l’année 2010, plusieurs « missions santé » sont organisées par NAMASTE, c’est aussi l’occasion pour les groupes de bénévoles de connaître le Népal, Kathmandu et sa vallée si riche en histoire et bien sûr de venir à la rencontre de Rigaon et de ses habitants pour qui Nancy et NAMASTE se sont engagés.

A chacune de leurs visites les participants apportent une part de leurs compétences dans quelque domaine que ce soit et les partagent avec les habitants de Rigaon, principalement auprès de Raju au dispensaire ou encore auprès des professeurs et des étudiants ou encore avec les tout-petits dans les écoles primaires. Chacune des missions est une occasion de partage et d’échange.

Faits marquants concernant la mission santé

sangita

- Au cours de la première mission 2010, parmi l’équipe médicale se trouvait Jocelyne Laurent médecin pédiatre ; lors d’une consultation dans l’un des villages, la petite Sangita Ghale (6 ans) lui fut présentée, l’enfant souffrait de problème cardiaque ; pressentant un problème grave, Sangita fut envoyée à Kathmandu accompagnée de son père. Après plusieurs examens, une malformation cardiaque ou maladie bleue était décelée. Sangita a pu être opérée quelques semaines plus tard, NAMASTE a pris en charge les frais inhérents à l’intervention. Après le tremblement de terre, la famille a quitté le village de Karang en partie détruit et déserté, aujourd’hui, ils vivent à Dhading où Sangita en parfaite santé est scolarisée.

- Lors de cette même mission, un deuxième cas, non moins grave concernait Pushpa Tamang 12 ans. Depuis 3 ans cette fillette souffrait d’une infection au pied au point de ne plus pouvoir marcher ; par chance la mission médicale s’était déplacée dans le village où vivait la famille. Rapidement Jocelyne, vit que le problème était grave, le pied tuméfié, caché sous un improbable morceau de tissu présentait des signes de gangrène. Tout comme pour Sangita, la décision fut rapidement prise et l’enfant envoyée dès le lendemain à l’hôpital de Patan. Un début de tuberculose osseuse a été diagnostiqué, mais son pied a pu être sauvé. Après une très longue hospitalisation elle a pu rejoindre son village.

Aujourd’hui, reconnaissante à ceux qui l’ont aidée, Pushpa est une belle adolescente qui adore danser, elle étudie en classe terminale à la HS de Rigaon.

NAMASTE est toujours vigilante sur la santé des plus jeunes, bien souvent les familles ne peuvent pas assurer les soins coûteux en cas d’hospitalisation à Kathmandu. Plusieurs autres cas graves ont été pris en charge par l’association au cours de ces dernières années.

Lors des missions suivantes, d’autres nombreux médecins sont venus à Rigaon. Jacques Rossi et Marie-Claude Pomagalski, dentistes, Françoise Ragazonni gynécologue, Jean-Marc Riss ophtalmologue, Marylène Richaud généraliste, tous ont prodigué des consultations aussi bien au dispensaire que dans des camps de santé installés pour l’occasion dans les villages les plus éloignés épargnant ainsi aux personnes les plus fragiles de se déplacer.