La protection de l’environnement est plus que jamais au cœur des préoccupations pour les villages de montagne. Depuis quelques années, et depuis peu à Rigaon, les pistes routières gagnent du terrain, le trafic augmente pendant la saison sèche durant laquelle les pistes sont praticables et moins dangereuses; ce sont alors des camions emplis de denrées « junk food » d’origine chinoise, mauvaises pour la santé, peu chères et emballées bien sûr dans du plastique qui se déversent dans les petites échoppes des villages.

Rapidement la pollution devient visible, ça et là les emballages traînent sur les chemins, quelques décharges se créent près des torrents.

Au cours des dernières missions, nous avions effectivement constaté que les déchets (surtout plastiques) étaient jetés à terre par manque de sensibilisation à l’environnement.

Pour répondre à l’inquiétude des villageois devant ce phénomène nouveau, l’association NAMASTE s’engage alors en 2018 dans un nouveau projet et propose dans un premier temps à NARAA un financement pour équiper les 27 villages d’une centaine de paniers en bambou fabriqués localement ; les premiers ont été posés par Jean-Marc Nowak et Raju. Ce travail a été achevé par les deux techniciens agricoles, Sap Lama et Prakash.

L’année suivante, l’association MAP/ NAMASTE conseillée par les amis népalais de Katmandu a fait appel à une entreprise sociale dédiée à la gestion et au recyclage des déchets « DOKO Recycler » de Kathmandu. Trois personnes ressources de cette association vont se déplacer pendant deux jours à Rigaon au cours de la mission 2020. Grâce à ce partenariat basé sur un accord contractuel, l’espoir est de donner plus de solidité et d’avenir à ce projet.

Pendant ces deux jours, en présence des différentes parties prenantes impliquées à RIGAON, les membres de DOKO ont aidé à concevoir le meilleur système contextuel possible de gestion des déchets dans la région en pratiquant d’abord une évaluation détaillée de la situation actuelle des déchets dans la zone de Rigaon, puis en organisant des formations à la gestion des déchets (changement des habitudes, des comportements...) et en guidant la mise en œuvre du système avec évaluation et suivi.

Objectif principal de DOKO : « Des actions simples comme le tri des déchets avant leur élimination jouent un rôle essentiel dans la création d’un avenir durable. L’utilisation des déchets comme une ressource avec une valeur ajoutée accrue grâce à la réutilisation, la récupération et le recyclage est une valeur fondamentale de notre vision pour une gestion durable des déchets au Népal »